Adhérer au Pacte mondial des Nations Unies et aux Objectifs mondiaux



La durabilité repose sur une évolution et une conscience constantes de nos limites, de nos points forts et de nos priorités. L’écoute et l’engagement avec les parties prenantes sont des éléments clés dans la construction d’un chemin qui crée une valeur partagée tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Avec cette prise de conscience, Lavazza a salué les principes de durabilité établis à l’échelle mondiale par les Nations Unies.



Lavazza et le Pacte mondial de l’ONU

Le Pacte mondial est une initiative des Nations Unies lancée au Forum économique mondial de Davos en 1999 par Kofi Annan. Son but est d’aligner, pour la première fois, la communauté internationale et le monde des affaires face aux défis de la mondialisation.

 

Avec son entrée dans le Pacte mondial, en 2017, Lavazza a rejoint un réseau de plus de 9 000 acteurs, du secteur privé et au-delà, de plus de 135 pays engagés dans la promotion et la mise en œuvre de dix principes éthiques divisés en catégories : « Respect des droits de l’Homme », « Respect de l’environnement », « Lutte contre la corruption ». Lavazza s’inspire de ces valeurs pour promouvoir, avec ses employés, le sentiment d’appartenance à un projet de développement durable.

 

 

ACCÉDER AU SITE INTERNET

Lavazza et les objectifs de développement durable

Lavazza s’engage à poursuivre les 17 objectifs du développement durable des Nations Unies. L’innovation durable, la lutte contre le changement climatique et l’engagement pour une production et une consommation responsables entraînent un cercle vertueux. Non seulement ils profitent à l’environnement et à la société dans son ensemble, mais ils améliorent également l’efficacité du cycle de production, réduisent le gaspillage, freinent les processus anti-économiques, tout en étant bénéfiques aux marges des entreprises.

Pour Lavazza, ces principes ne sont pas négociables : non seulement parce que notre produit découle de la transformation de matières premières d’origine végétale, potentiellement menacées par le changement climatique, mais surtout parce que les responsabilités mondiales que les objectifs impliquent, l’emportent sur les seuls intérêts économiques, ce qui ouvre la voie à un monde plus éthique et plus durable.

 

 

ACCÉDER AU SITE INTERNET